Jour 15 – 3e jour de ré-alimentation

Petit-déjeuner :

  • 1 fruit
  • müsli selon Dr. Kousmine
  • pain suédois et pâte à tartiner végétarienne

 

Aujourd’hui j’ai quand même voulu profiter de ma dernière marche, qui était splendide,

Ensuite j’ai profité encore de ma chambre pour faire ma douche et allé faire un dernier massage : le Chin Nei Tsang (le massage du colon), pour mettre toutes mes chances avec moi.

A midi, j’ai demandé un lunch box et je pense que le repas sera la même chose que lors de mon excursion, agrémenté d’une pomme, d’un jus de fruit et de petites noix.

Un grand merci de m’avoir suivie et de lire mon Blog.  J’ai eu du plaisir à vous écrire et surtout de partager tous ses souvenirs.

A bientôt pour une recette, pour un feedback, un résultat ….

 

Bisous bisous

Jour 14 – 2e jour de ré-alimentation

Menu du jour:

Petit déjeuner:

  • 2 pruneaux macérés
  • müsli selon Dr. Koursmine (sans caséine et sans gluten)

Déjeuner :

  • Mesclun de salade, vinaigrette (très spéciale… trop bonne), germes, crème Ludwig épicée
  • omelette aux fines herbes, tomate au caviar d’aubergines, mousse de courgettes, pommes de terre

Dîner

  • Salade de fenouil
  • endives sautées, jus de légumes, riz

 

 

Mon avant dernière journée. Après la belle marche, un délicieux repas de midi, j’ai juste larvé à la piscine, car le beau temps  est revenu. Pas de sport 😦  Mais j’y avais droit.

Ce soir, après une journée à 1000 kcal, mon transite commence à remarcher. J’ai juste pensé toute la journée… « pourvu qu’il marche bien, pourvu que les migraines soient de plus en plus espacées… et aussi pourvu que je ne prenne pas trop de kg au retour ». C’est fou comme on devient soucieux. J’espère me libérer un peu mais j’espère rester sur mes gardes.

Sinon, j’ai été en forme toute la journée et pas de douleurs !

A demain pour le dernier dernier jour !

Image-2

Jour 13 – 1er jour de ré-alimentation

Je me sens comme une petite fille qui devient grande, je me sens comme un élève qui passe un examen, je ne me sens pas différente au premier abord (enfin oui… quelques kg en moins) mais j’espère avoir pu réparer, avoir modifié ma santé dans le bon sens.

Aujourd’hui, je vais avoir mon premier petit déjeuner de grande fille 😉

En principe, le premier déjeuner pour un jeûneur est :

  • 2 pruneaux macérés (pour faire repartir le transit)
  • Un gruau épeautre aux pommes (une sorte de porridge) – mais pour éviter le gluten, j’ai eu droit un gruau de quinoa pommes/compote de figues : délicieux. C’était tiède, c’était mixé, très agréable à manger. Bien sûr je n’ai pas tout réussi à finir 😉
  • une boisson – après 2 semaines je viens de boire mon premier thé vert, mmmmmmm

 

pour le repas de midi :

  • Une salade d’endives, sauce cocktail rose, crème de « Budwig épicée », purée de pdt, épinard frais – mais comme je suis partie en course d’école (voir plus bas) j’ai eu droit à une petite salade de riz délicieuse (riz complet, pommes, tomates, raifort, pignons, et d’autres saveurs que je ne me souviens plus déjà).

pour le repas du soir :

  • Velouté de potiron, une assiette maraîchère, boule de riz complet, sauce safran.

IMG_9881

Tout était délicieux ! avec des magnifiques saveurs. C’est un régal de redécouvrir ses papilles. Qui ressentent certains goûts….  C’est bon de manger.

Comme d’habitude, j’ai fait ma petite marche de 7km et je me suis vite préparée car on partait en « course d’école » !

Comme c’était la semaine de l’Art, les Art-thérapeutes nous ont proposé un petit voyage. Au programme, une sortie de bateau de 3 heures, visite d’un petit musée avec une vingtaine d’oeuvres de Picasso et petit tour de visite dans le village.

 

 

J’étais heureuse de partir loin de ce cocon pour une journée, mais assez angoissée : angoissée de revenir à la réalité, d’avoir les tentations qui nous surgissent de tous les côtés, de se dire que ce petit havre de paix se termine bientôt.  Bien sûr, je suis heureuse de retrouver dans quelques jours ma famille, mes amis, mon chien et ma maison! Bon, le travail… je me réjouis de re-voir mes collègues.. mais le travail… il y en a des tonnes m’as-t-on dit  😉

Je suis surtout inquiète sur le fait des repas. Vais-je maintenir mon poids forme ? Mais surtout, est-ce que cette cure un peu spéciale m’a amélioré la santé ? vais-je voir des différences ? Je pense qu’il faut que je fasse des concessions. Oui, se faire plaisir et manger des choses qui nous font plaisir, mais à doses modérées. Lors des cours de cuisine, on m’a donné plusieurs recettes et des conseils comment améliorer ma façon de cuisiner, d’éviter les mauvaises graisses, mais de mettre juste ce qu’il faut de bonne graisse. On s’est coachées avec mes petites copines « jeûneuses » et on essaie de se préparer mentalement à notre prochaine sortie.  Mais on se connait tous, on se mets des objectifs et on y arrive pas toujours à les tenir…. comme à nouvel-an !

Je vais essayer, et pour se motiver, on s’est créé un petit groupe WhatsApp avec mes « comparses » pour se motiver les unes et les autres.

J’ai décider également, de maintenir le blogue pour vous donner mes évolutions et certainement quelques recettes de santé.

Aller j’y arriverai !! pensez-tous à moi et surtout, motivez-moi !

Il faut viser la lune, parce qu’au moins, si vous échouez, vous finirez dans les étoiles.

Oscar Wilde

 

Jour 12 – 10e et dernier jour de jeûne

Voilà, le grand jour est arrivé.

Après mes petites affaires habituelles du matin, j’ai eu droit à ma première compote de pommes. Elle était délicieuse! Tous les goûts sont amplifiés. Elle était tiède, avec un bon goût de cannelle et je pense légèrement citronnée.

Comme préconisé par beaucoup de personnes, il est conseillé de la manger en prenant conscience de chaque cuillère, de bien mastiquer, car cela active la digestion et les sucs gastriques, et de poser la cuillère très régulièrement pour faire un pause. C’est ainsi, qu’il m’a fallu un demie pour pour manger que les 3/4 du bol. Impossible d’avaler plus.  J’ai décidé de garder le reste pour mon encas de l’après-midi.

 

 

Cet après-midi, mon encas en fait était une pomme crue et comme j’ai des problèmes de digestion et que ma compote n’était pas finie, j’ai mis la pomme de côté et j’ai mangé le reste.

On se sent vite pleine et surtout un peu fatiguée car la digestion demande plus d’énergie et de temps à notre corps.

Du coup, je n’ai pas eu faim jusqu’à ce soir !!  🙂

Et le soir, l’heure de la célébration est arrivée. Nous avons le droit de retourner au restaurant, notre table est décorée d’une belle chandelle, d’un diplôme et d’un petit fascicule avec les menus des jours qui suivent.

Le repas était une soupe, assez dense, avec des minuscules morceaux de légumes : pommes de terre, courgettes, céleri, etc.. Très bonne soupe, mais encore une fois, je n’ai pas pu terminer. Et là aussi, j’ai pris presque 40′ pour bien la mastiquer et prendre conscience de chaque bouchée.

IMG_9798-1

Il me reste plus qu’à laisser mon corps digérer tout ça et me reposer !

 

A demain !

 

 

Jour 11 – 9e jour de jeûne

Motivée pour aller marcher ce matin, mais je me suis levée…. j’ai regardé par la fenêtre et j’ai couru directement sous la couette. Il fait froid, il pleut….bouhhh et comme j’ai eu froid toute la nuit,  je n’ai pas eu envie de sortir. Mais, je me suis rattrapée l’après-midi, lors d’une accalmie, j’ai profité de marcher de 45 minutes dans les alentours qui sont assez vallonnés.

Avoir froid, est aussi un point souligné lors d’un jeûne. Ils conseillent de prendre des jaquettes, des vestes, car le corps à plus froid que d’habitude. Bien évidement, lorsqu’on a quitté la maison le dimanche il y a 10 jours il faisait beau. J’ai donc oublié des petits pull, des petites jaquettes, même mes fameux foulards que j’aime porter au tour de mon coup. Rien à faire, j’ai froid.  Ce soir, l’infirmière m’apportera une petite bouillotte chaude 😉

Après mon contrôle du matin, je suis passée par le laboratoire pour faire le test sanguin de fin de séjour. J’aurai les résultats demain lors de mon dernier contrôle avec mon docteur.

Même si je n’ai pas fait la marche ce matin, j’ai quand même participé à plusieurs cours : Gym Fitness, Gym douce en position assise et un cour de Yoga.  Entre les cours, il y a eu une présentation d’une nutritionniste qui donnait des conseils comment rompre le jeûne, ou plutôt comment se « comporter » pour les prochains jours, voir les prochaines semaines.

Donc, les amis, si vous m’invitez durant les prochaines semaines… sachez que ça ne sera pas fun ! Ils conseillent de ne pas manger de sucre, de café, d’alcool et de rester végétarienne pour les deux prochaines semaines.  Après deux semaines de jeûne thérapeutique, vous pouvez vous imaginez que je ne vais pas lâcher d’aussi tôt. J’aimerai pouvoir tirer profit de tout ce que j’ai pu gagner ici.  J’ai un intestin qui est « propre » et je n’aimerai pas le polluer trop tôt. D’ailleurs, c’est le sentiment de beaucoup de jeûneurs.  On a presque peur de recommencer à manger, de se retrouver dans la réalité et de donner à notre corps un travail supplémentaire (la digestion) qui depuis deux semaines est en vacances.

Mais demain c’est à mon tour de rompre le jeûne et malgré la peur que les douleurs intestinales et mes migraines reviennent, je me réjouis de mâcher.  Ca sera une compote de pommes à midi, un pomme pour la collation de l’après-midi et une soupe plus consistante pour le soir.

Lors de conférence avec la nutritionniste, elle a donné des documents avec des infos, des exemples de menus, les aliments que l’on devrait acheter ou éliminer de nos placards. Ca aussi, dès que je teste ou je mets en pratique, j’en parlerai sur un autre article. Elle a souligné qu’il n’est pas possible de changer tout notre mode de vie en une fois. Elle conseille d’intégrer une ou deux choses à la fois

Une petite citation que l’on nous a dit :

N’importe quel sot peut jeûner, seul le sage sait terminer convenablement un jeûne.

Bernard Shaw (écrivain – Prix Nobel de littérature)

IMG_9790

Sur ces belles paroles, je vous souhaites bonne nuit !

Jour 10 – 8e jour de jeûne

Bonjour !

Je me suis levée ce matin avec beaucoup plus d’énergie qu’hier. Je pense vraiment que le yogourt d’hier ne m’a pas fait du bien. J’étais fatiguée et l’esprit embrouillé.

Je suis allée donc à la marche matinale en groupe A pour 7km. Comme c’est le groupe A, je n’ai pas trop le temps d’observer le paysages, c’est pour ça qu’il y a moins de photos ;-), j’ai juste fait attention à mes pas car c’était la fête à la limace parterre !

IMG_9772

Après mon check de tension et de poids : le poids descends lentement mais sûrement, et la tension est toujours bonne, je suis allée à la Gym pour un étirement fascial et un cours de de gym spécial dos.

Vers onze heures nous avons une autre démonstration culinaire concernant une soupe de base que le Chef utilise pour différentes recettes et aussi la crème Budwig qui est servie ici lors de la phase de ré-alimentation.  C’était toujours top, on est fan de ce Chef. Il est drôle et ses conseils sont toujours très très pratiques.

Fort heureusement, le cours à fini à 11h45 et je suis allée directement chercher ma souplette.

Les gens que j’ai connu commence gentiment à rompre le jeûne. Certains sont arrivés avant, certains n’ont pas pu faire plus de 6 jours car leur corps ne le permettait pas. Cette personne a souffert de tension basse. Comme est elle déjà très fine à la base, les docteurs ne pense pas que de jeûner plus longtemps lui fasse bien. Un bon exemple qui montre que les docteurs ici font vraiment attention à nous ici. Bien sûr certaines choses à la clinique sont faîtes pour vendre (c’est du marketing) mais je trouve que certains médecins sont tournés vers les patients plus que sur le chiffre d’affaire. Merci !

Une autre personne qui a commencé le jeûne un jour avant moi, a voulu prolongé d’un jour son jeûne et comme elle est en bonne santé, sans gros soucis de santé, elle a pu également prolongé. Elle aura un jour en moins de ré-alimentation.

Pour ma part, on en principe pour quelqu’un qui vient 14 jours, le jeûne est de 9 jours, mais on m’a également ajouté un jour de plus. Donc demain, c’est mon dernier jour de soupe légère. Je m’en réjouis.

L’après midi, j’ai pris un rdv chez l’hygiéniste en ville car je n’ai jamais le temps quand je travail… Me voilà avec des dents toutes détartrées et propres! Ensuite, je suis allée me faire une pédicure au centre de beauté de la clinique. Bref, la belle vie !!

Je suis heureuse, car j’ai bien maintenu mon budget initial pour essayer et faire les thérapie et les petits plaisirs.

Ce soir, je suis allée voir un reportage que la chaîne Arte a fait sur le Jeûne thérapeutique. Cela résume un peu mon expérience et donne des précisions historiques et pourquoi le jeûne n’est pas soutenu par beaucoup de médecins (en quelques mots… le lobbying des sociétés pharmaceutiques).  Je pense qu’il est possible de louer ou acheter le reportage sur le site d’Arte (http://boutique.arte.tv/f7314-jeune_nouvelle_therapie). Je vous le conseil.

Bonnet de nuit!

Jour 9 – 7e jour de jeûne

Ce matin, impossible de me lever à 5h30.. il pleut, il fait froid et j’ai une fatigue immense… Pas de promenade pour moi

J’ai dû quand même me réveiller pas trop tard car à 08h00 j’avais un massage Chi Nei Tsang (Massage abdominal Thaïlandais).  Un massage en profondeur des organes abdominaux directement autour du nombril et dans la région de l’intestin . Les organes internes sont en principe énergisés et détoxiqués. Directement après, j’ai eu un Hydro-massage du côlon. Arès ça j’étais épuisée… ce matin je n’ai fait qu’un cours de Gym, du Yoga car le reste j’ai larvé. Ca fait aussi du bien.  Les deux traitements que j’ai eu m’ont fait sentir légère

Cet après midi après mon emballage du foie, je suis allée à l’atelier de dessin. Comme c’est la semaine de l’Art, l’atelier est ouvert tous les jours 2heures. Je me suis amusée à dessiner et à penser à autre chose que la nourriture. C’est atelier est gérée par une artiste thérapeute.

Le soir, j’ai participé à un conférence d’un Docteur, thème « You are always lovable ».  Il a démontré plusieurs stratégies pour être heureux et vivre en harmonie. Encore de la nourriture pour mon cerveau :-). Mais pour soutenir me donner un peu d’énergie j’ai pris une bonne cuillère de miel qui traîne chez moi toute la journée. Pour une fois, j’en ai eu besoin donc… je l’ai pris.

Bonne nuit !